Tanzanie : les réserves de change et d’or atteignent 5,5 milliards $ au premier semestre 2019/2020


Selon la Banque centrale de Tanzanie, les réserves de change et d’or du pays ont atteint 5,5 milliards $ au premier semestre de l’exercice 2019/2020, couvrant plus de six mois d’importation.

Ce niveau de couverture des importations dépasse largement la norme établie en la matière par la Banque centrale qui est de quatre mois et demi. En comparaison, la norme au niveau de la Communauté d’Afrique de l’est (CAE) et de la Communauté de développement d’Afrique australe (CDAA) dont est membre la Tanzanie, est respectivement de quatre mois et demi et six mois d’importations.

La Banque centrale de Tanzanie attribue la bonne tenue de ses réserves de change et d’or à la hausse de 25,5% en glissement annuel de la valeur des exportations de biens et services au cours du premier semestre de l’exercice 2019/2020, se situant à 5,554 milliards $.

Cette hausse des exportations des biens et services s’explique principalement, selon la Banque centrale, par une augmentation de 39,3% de la valeur des exportations de « biens non traditionnels » pour atteindre 2,363 milliards $, principalement grâce aux produits manufacturés et à l’or.

L’or constitue l’une des principales sources de devises de la Tanzanie, quatrième producteur en Afrique derrière le Mali, l’Afrique du Sud et le Ghana. Les recettes d’or ont atteint 1,549 milliard $ en 2018, contre 1,541 milliard $ en 2017.

En 2019, le gouvernement du président John Magufuli avait même ordonné à la Banque centrale de constituer une réserve d’or afin de renforcer le contrôle de l’exportation de ce minerai et stabiliser la monnaie locale.

Source : Agence Ecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *