RDC : 4,4 milliards USD pour le Plan national de relance agricole


Le ministre de  l’Agriculture, Joseph-Antoine Kasonga, a annoncé la mise à disposition de 4,4 milliards USD pour financer le Plan de relance agricole de la République démocratique du  Congo. « Il s’agit d’un programme volontariste qui ne figure dans aucun budget. Ce n’est pas un programme des bailleurs de fonds. C’est un crédit fournisseur que l’État congolais a pris auprès des banques et qui nous permet de faire l’agriculture de façon moderne », a-t-il annoncé à la radio Top Congo, mardi 09 juin 2020.

 En plus de la production, la RDC veut que les agriculteurs élèvent leur niveau de vie. « Nous sommes déterminés, avec toute mon équipe, à y arriver avec les moyens de bord. Face à la COVID-19, l’État a prévu 33 000 hectares pour les sociétés qui dépendent du ministère de l’Agriculture, dont le Domaine agro-industriel présidentiel de la N’sele (Daipn) et le Parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo. On s’est réuni avec toute cette équipe et on a élaboré ce qu’il faut faire », a expliqué Joseph-Antoine Kasonga.

À cet effet, le ministère de l’Agriculture a sollicité du gouvernement 46 millions USD pour couvrir ce programme de 33 000 hectares. « Si nous ne faisions que du maïs avec les semences hybrides produites chez nous et que nous avons trouvées, elles peuvent nous ramener 4 tonnes au minimum si pas 10 tonnes. Avec toutes les techniques que nous avons prévues, nous pouvons arriver à 132 millions de kilos. 1 kilo, à l’heure actuelle équivaut à 1 dollar américain. Ce qui nous fait 132 millions de dollars américains pour les 46 millions de dollars américains que nous aurons dépensés pendant 3 ou 4 ans », a-t-il projeté.

Ainsi, a-t-il envisagé, « avec ce programme, le paysan passera de 800 kg de maïs produits sur 1 hectare à 4 000 Kg en moyenne. Il passera donc d’un gain de 800 dollars américains à 4000 dollars américains pour 500 dollars américains dépensés pour la production », espère-t-il.

Source : Financial Afrik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *