Ouganda: le gouvernement investit 14 milliards de shillings dans un projet de formation professionnelle


L’Ouganda connait un déficit de main-d’œuvre dans le domaine de la construction routière. Résultat : la majorité des entreprises du secteur sollicite pour leurs activités des travailleurs étrangers. Cela pourrait changer grâce au centre de formation dont les travaux viennent d’être lancés.

Le ministère ougandais de l’Education a lancé les travaux de construction d’un centre d’excellence de formation professionnelle à Lira, la troisième plus grande ville du pays. Le centre construit sur le site du collège technique de la ville, sera spécialisé dans la formation en construction routière.

Le projet dont le montant de l’investissement s’élève à 14 milliards de shillings ougandais (environ 4 millions de dollars US) a une vocation sous-régionale. Il se positionne comme une école de référence pour les étudiants de toute l’Afrique de l’Est.

Le ministère avait annoncé fin 2020, la construction d’un centre de formation dédié aux opérateurs de matériels de construction routière pour réduire les importations de matériels de BTP et combler le déficit de compétences industrielles en Ouganda. De plus, depuis plus de deux ans déjà, l’Ouganda a conclu un accord avec l’école de commerce de l’Alberta pour la formation des formateurs dans le domaine.

Le programme  va  enseigner aux étudiants  comment construire à la fois en milieu urbain et rural, de l’asphalte au gravier. L’enjeu ici est de développer une main-d’œuvre locale qualifiée dans le domaine.

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises du secteur de la construction routière embauchent de la main-d’œuvre étrangère au lieu de jeunes ougandais.

Notons également que le programme d’émergence «Vision de l’Ouganda 2040» a contraint le pays à initier plusieurs projets de construction de routes.  Car 95% du fret en Ouganda est acheminé par la route. Que ce soit pour le transport des produits agricoles, le développement du tourisme ou encore pour résoudre des problèmes sécuritaires tels que les accidents, les enjeux liés à la route en Ouganda sont à tous les niveaux.

Ce projet est lancé alors que le gouvernement a annoncé il y’a quelques semaines, de grands changements dans le domaine de la formation technique et professionnelle.

Source : Agence Ecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *