L’Ethiopie introduit de nouveaux billets de banque pour lutter contre la contrebande et les activités illégales


En Ethiopie, les coupures de 100, 50, et 10 birrs actuellement en circulation seront bientôt remplacées par de nouveaux billets de la même valeur et un nouveau billet de 200 birrs. La mesure vise à lutter contre la contrebande et les activités illégales qui sapent l’économie éthiopienne.

L’État éthiopien va émettre de nouveaux billets de banque au sein de son économie. C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre Abiy Ahmed, le lundi 14 septembre 2020.

La nouvelle mesure concerne les billets de 100, 50, et 10 birrs dont les exemplaires actuels cesseront définitivement d’être en circulation d’ici les prochains mois. Ils seront remplacés par de nouveaux billets, conçus de façon améliorée notamment concernant leurs caractéristiques de sécurité et la qualité du papier de manière à leur assurer une plus grande longévité.

Cette annonce intervient dans le cadre d’une série de mesures adoptées par le Premier ministre Abiy Ahmed, depuis son arrivée au pouvoir en 2018 pour réformer l’économie du pays est-africain et améliorer le niveau de vie de sa population. Selon le dirigeant, l’émission de ces nouveaux billets permettra de lutter contre la thésaurisation, la contrebande, la contrefaçon, la corruption et d’autres maux qui affectent l’économie.

« L’introduction des changements dans nos billets de banque a été jugée nécessaire pour sauver l’économie fracturée du pays », a-t-il déclaré.

Notons que pour la première fois, un nouveau billet de 200 birrs sera également mis en circulation. De plus, les nouveaux billets seront en circulation en même temps que les anciens, avant le retrait définitif de ces derniers d’ici la fin du mois de novembre 2020.

Source : Agence Ecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *