GRASNAT déploie son projet de pédagogie active à l’arboretum Raponda Walker


Le GRASNAT (Groupe des Amis du Sentier Nature) est une ONG gabonaise créée en 1998 et qui travaille depuis 2015 en collaboration avec l’ANPN (Agence nationale des parcs nationaux), l’École nationale des eaux et forêts et le mouvement de reforestation ForestAndLife de Kinomé de France.

L’ONG GRASNAT a pour objectif de protéger et valoriser la forêt gabonaise en permettant aux jeunes enfants de se reconnecter à elle à travers des opérations d’éducation, de sensibilisation en classe et des actions sur le terrain.

Trois volets sous-tendent le programme de l’ONG GRASNAT :

Les classes vertes (1er volet) soutenus par l’ANPN permettent de découvrir la forêt, comprendre son fonctionnement et son importance vitale pour l’homme.

Les ateliers à la pépinière pédagogique (2ème volet) pour apprendre à cultiver les plantes et le « planting » dans des zones à restaurer de l’Arboretum et dans les écoles (3ème volet) pour initier les apprenants à la plantation d’arbres et lutter contre les changements climatiques sont mis en place par l’École nationale des eaux et forêts et le mouvement de reforestation ForestAndLife de Kinomé de France.

 Lors des excursions dans l’arboretum Raponda Walker, les apprenants font l’expérience sensorielle de la reconnexion à la nature par les activités de plantation durant lesquelles, ils apprennent à cultiver la terre en prenant conscience des bienfaits de celle-ci et de la forêt. Grâce à ces expériences, les apprenants peuvent enrichir leurs connaissances botaniques et environnementales. Les actions de l’ONG GRASNAT visent aussi à faire de l’arboretum Raponda Walker, un centre de ressources où les étudiants, les scientifiques et les visiteurs s’informent à travers des journées de découverte et d’initiation au travail de la terre.

L’arboretum Raponda Walker présente un réel intérêt éducatif, touristique et récréatif du fait de sa proximité avec la capitale librevilloise (moins de 30 km), sa facilité d’accès par de larges sentiers sécurisés. L’arboretum Raponda Walker est une vieille forêt aux portes de Libreville. Le public peut y accéder par une voie bitumée. L’arboretum Raponda Walker est méconnu des habitants de Libreville d’où l’importance de vulgariser ce lieu à fort potentiel via des sorties éducatives, des visites touristiques…. Bien plus, l’éducation à l’environnement constitue aujourd’hui, une activité déterminante dans la maitrise et la vulgarisation de certains problèmes liés à la gestion et à l’exploitation des ressources naturelles.

« L’Arboretum Raponda Walker possède une biodiversité et un endémisme exceptionnels : sa proximité avec Libreville et la présence d’anciens sentiers aménagés en font un lieu idéal pour y développer des activités de sensibilisation et d’éducation environnementale sur la thématique de la forêt tropicale humide. », dit Nicolas Hulot, envoyé spécial du Président de la République Française pour la protection de la planète, suite à sa visite de juin 2013 au Gabon.

Pour mener à bien et sur le long terme ce programme, le GRASNAT se propose de développer les axes suivants.

  • Définir un projet pédagogique durable avec les directeurs et enseignants d’écoles partenaires ;
  • Organiser des ateliers de formation à l’attention des enseignants impliqués dans le projet ;
  • Élaborer une documentation pédagogique à l’attention des apprenants ;
  • Mettre en place une pépinière pédagogique (« pépinière école ») à l’entrée ou au sein de l’arboretum Raponda Walker ;
  • Acquérir des locaux et du matériel adapté (outils de jardinage pour enfants…) pour les ateliers spécifiques à la pépinière ;
  • Approfondir la formation des guides du sentier botanique de l’arboretum Raponda Walker ;
  • Associer les actions sur le terrain à des manifestations périodiques nationales ou internationales comme la journée de l’arbre, la journée de la Terre, la Journée mondiale de l’Environnement, la semaine planétaire pour un monde meilleur, afin d’accroitre la visibilité du projet auprès du grand public ;
  • Développer des liens avec des organismes nationaux et internationaux, programmes et forums à vocation similaire (comme le programme Écoles et forêts solidaires du mouvement Forest Life, les Clubs scolaires de l’UNESC…) ;
  • Rechercher des cofinancements pour l’organisation de visites scolaires (accueil, transports, documentation) et la réhabilitation de la pépinière à moyen terme.
  • Mettre en place des partenariats avec les écoles françaises participantes au programme Graines de Géants : créer des échanges et rencontres.
  • Création sur le long terme de plateformes numériques (blog, page Facebook…).

Récapitulatif des visites et liste des écoles impactées par le projet de mars 2015 à mars 2019.

 

Périodes Nombre d’élèves

Nombre de classes

Nombre de visites
Campagne 1 :
Mars 2015 – Février-2016
1.600 33 31
Campagne 2 :
Mars 2016-Juin 2016
1.352 24 21
Campagne 3 :
Décembre 2016- janvier 2017
784 24 26
Campagne 4 :
Février 2017- juin 2017
2.937 91 71
Campagne 5 :
Octobre 2017-Février 2018
1.267 43 23
Campagne 6 :
Mars 2018- Aout 2018
2.854 75 62
Campagne 7 :
Novembre – Décembre 2018
614 28 26
Campagne 8 :
Janvier 2019 – Mars 2019
1.472 44 44
Total 15.734 310 280

Depuis le démarrage en 2015, plus de 40 établissements scolaires ont déjà participé au projet. L’ONG GRASNAT compte bien reprendre ses activités après la période de COVID-19.

Source : ONG GRASNAT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *