Gabon : le gouvernement adopte le projet de loi portant Code de la Santé


Le 19 février 2021, le gouvernement a adopté en Conseil des ministres, le projet de loi portant Code de la Santé. Une victoire pour le ministre de tutelle, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong qui a mené un plaidoyer pour la mise en place de cet outil stratégique permettant la poursuite de l’amélioration de la gouvernance sanitaire.

C’est assurément une avancée considérable pour le ministère de la Santé qui vient de voir l’appareil exécutif accéder à sa requête. En effet, tiré de l’article 47 de la Constitution, ce projet de loi défendu par le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a essentiellement visé à structurer définitivement le système national de santé. Au terme d’une présentation exhaustive, le Conseil a adopté le vendredi 19 février 2021 cet outil normatif qui s’inscrit dans le plan d’action triennal de santé 2020-2022 au Gabon.

Selon le gouvernement, ce cadre juridique « traite de l’organisation institutionnelle et de l’ensemble des instruments d’actions, de l’organisation des activités, des dispositions intersectorielles de l’action sanitaire en période de crise ainsi que des réponses à la problématique du médicament dans ses aspects opérationnelles et réglementaires ». Autant dire que le Code de la Santé en République Gabonaise augure des jours meilleurs pour les acteurs dudit secteur. Pour rappel, le lancement des premiers travaux de consultation nationale sur ce projet avait eu lieu le vendredi 16 octobre dernier au sein de l’amphithéâtre du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL). Il aura donc fallu moins de 6 mois au ministre de la Santé pour obtenir ce précieux outil normatif qui va encadrer les activités des professionnels du domaine de la santé au Gabon. Notons que ce Code de santé va s’appliquer aussi bien au secteur public que privé sous réserve des particularités propres à chaque secteur, créant un système de santé mieux structuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *