Le Gabon, à travers l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (AGASA), sera dans peu de temps doté d’un laboratoire pour mieux contrôler et évaluer la qualité sanitaire des aliments. C’est dans ce cadre que le ministre de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou, a effectué une visite sur ce site à Avorbam en ce samedi 6 février 2021 pour s’imprégner de l’avancement des travaux.

Il s’agit d’un laboratoire qui servira aux analyses bactériologiques alimentaires en vue de vérifier la conformité des produits de consommation par rapport à la règlementation de l’hygiène en vigueur. Dans son élan à caractère technique et scientifique, l’AGASA a pour vocation d’évaluer, de prévenir et d’assurer la gestion des risques nutritionnels et sanitaires des aliments.

“C’est un laboratoire divisé en quatre(4) sections d’analyses dont les analyses microbiologiques, physico-chimiques, des résidus de pesticides et cellse des métaux lourds. C’est un grand pas pour la sécurité alimentaire dans notre pays car il sera aussi le premier du genre en Afrique centrale. C’est une joie et une fierté”, a précisé Maryse Adiahenot, ingénieur agronome et conseiller du Directeur Général.

Répondant aux normes de certifications ISO 9001/2015 et ISO 17025, cet établissement permettra non seulement d’identifier et de quantifier des substances organiques présentes dans les aliments, mais aussi d’analyser les produits et denrées alimentaires tant locaux qu’importés. Sans aucun doute, cela vient matérialiser l’ambition des plus hautes autorités de doter le pays d’une agence chargée d’exécuter les politiques publiques en matière de sécurité sanitaire et phytosanitaire des aliments.

Selon le ministre de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou , il est important d’avoir cet outil d’analyse. “Au moment où nous avons plusieurs alertes, plusieurs entrées de produits dans notre pays, et au moment où nous sommes entrain de nous lancer dans l’accélération de la production locale qui était une instruction du Président de la république Ali Bongo Ondimba, il est important que nous ayons un dispositif d’analyses qui nous permet de garantir la sécurité alimentaire des Gabonais, et la qualité des semences. Nous pouvons dire que c’est une mission accomplie”, s’est-il exprimé.

 A l’heure où le Gabon est englouti par les importations alimentaires, ce laboratoire de l’AGASA vient à point nommé pour sécuriser et garantir la qualité des produits consommés en terre gabonaise. Il devra donc produire des données de qualité selon les attentes de tous.

 Notons que la livraison du chantier, sinon du bâtiment et des équipements, est prévue pour le 5 mars 2021 prochain.

Source : www.tsangactu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *